Apprendre le piano en autodidacte devient à la mode ! Nombreux sont les pianistes débutants qui souhaitent apprendre à jouer de cet instrument sans passer par la case professeur et cours réguliers. Mais est-ce une bonne idée ?

Apprendre le piano en autodidacte : de quoi parle-t-on ?

Apprendre le piano en autodidacte : une idée alléchante au premier abord, mais de quoi parle-t-on au juste ? Parmi les nouveaux moyens d’apprentissage en solitaire nous retrouvons : les tutoriels sur Youtube, les applications et les cours de piano en ligne. Penchons-nous un peu sur chacune de ces options.

apprendre le piano en autodidacte
Apprendre le piano seul : oui ou non ?

1. Les tutoriels Youtube

Un tutoriel Youtube est une vidéo explicative interactive. Un tutoriel peut prendre trois formes : les tutoriels Synthesia, les tutoriels vidéos et les cours en vidéos.

Le tutoriel Synthesia

Le tutoriel Synthesia ressemble à cela :

Il s’agit d’un tutoriel où l’apprenti pianiste apprend à jouer un morceau sans utiliser de partition. Ce dernier « apprend » uniquement avec les cases qui tombent sur les touches du piano et correspondent aux notes à jouer. La durée de chaque case correspond à la durée des notes de musique.

Un principe plutôt simple en apparence. Toutefois il présente de nombreux désavantages. Premièrement, les nuances ne sont pas précisées sur ce type de support : si l’on joue plus ou moins fort, cela s’entend uniquement à l’oreille et les débutants ne sont pas toujours dotés d’une oreille suffisamment développée pour faire la distinction.

De plus, l’apprentissage, en apparence simple, ne l’est pas autant que ce que l’on peut croire. Selon les morceaux, la complexité est telle que le fait de déchiffrer une partition aurait permis de gagner beaucoup plus de temps… En outre, tous les morceaux de la Terre et des différentes époques ne sont pas présentés sous forme de tutoriels. Le jour où un pianiste débutant souhaite apprendre un morceau qu’il ne trouve pas sur Youtube, il lui faudra tout de même passer par la case solfège et déchiffrage. Sinon, il ne le jouera jamais…

Ces tutoriels sont réalisés par des pianistes professionnels (c’est le cas du pianiste Kyle Landry) mais très souvent par des amateurs. Tous les tutoriels ne se valent d’ailleurs pas. Certains sont fidèles à la version originale du morceau, d’autres sont simplifiées et d’autres sont parfois très mauvaises…

Le tutoriel vidéo

Le tutoriel vidéo est la deuxième forme de tutoriel. Il consiste à regarder un pianiste jouer une première fois le morceau puis à vous expliquer comment le jouer :

Ce type de tutoriel a l’avantage d’être réalisé par un pianiste. Veillez à ce qu’il soit professionnel et non amateur pour disposer d’une qualité suffisante et ne pas apprendre n’importe quoi par n’importe qui ! Il a aussi l’avantage de vous permettre de mettre la vidéo en pause et d’apprendre à votre rythme. Idéal pour commencer à pianoter ses touches en attendant d’avoir des cours en présentiel ou en ligne.

Notez que tous les pianistes ne donnent pas de partition à télécharger avec le tutoriel. Profitez-en pour La Lettre à Elise !

Les cours en vidéo

La troisième forme de tutoriel n’est pas vraiment un tutoriel mais est souvent appelé comme tel par les pianistes débutants. Il s’agit tout simplement d’un cours de piano ou de solfège classique mais donné sous format vidéo. En voici quelques exemples :

Ce genre de vidéos doit impérativement être réalisées par des musiciens ayant une solide expérience pour apprendre des concepts fiables. Illustrés, les notions de solfège deviennent souvent beaucoup plus simples à apprendre et moins théoriques. Dans la première vidéo, la notion d’intervalle est illustrée en pratique sur un piano. Il aurait été moins évident pour un non-initié de comprendre ce terme sans instrument à côté.

2. Les applications

Les applications sont le nouveau dada des pianistes débutants. Parmi elles, nous retrouvons les géantes Simply Piano et Flowkey. Ces deux applications ont fait leurs preuves et peuvent être un support de cours intéressant pour démarrer.

L’objectif de ces applications est de divulguer l’apprentissage du piano au plus grand nombre en appliquant justement le concept « en autodidacte »… avec ses avantages mais aussi ses inconvénients ! Pour en savoir plus à ce sujet, lisez la toute dernière partie.

3. Les cours de piano en ligne

Proposés par des amateurs ou des pianistes professionnels, les cours de piano en ligne restent la meilleure option pour se former en autodidacte sans prendre de cours en présentiel. Certains sont plus fiables que d’autres et ne sont pas adaptés à tous les niveaux. Certains professeurs de piano se sont davantage spécialisés pour donner des cours aux grands débutants, d’autres à des pianistes pratiquant de leur instrument depuis au minimum deux ou trois ans.

Pour découvrir à quoi ressemble une plateforme de cours de piano et de solfège en ligne, voici un aperçu :

Il s’agit de la plateforme de cours que je propose à tout pianiste débutant désireux d’apprendre le piano en ligne. Pour vous inscrire ou avoir plus de renseignements, cliquez ici. Vous pouvez aussi me contacter directement à : contact@coursdesolfegeetpiano.fr. Je vous répondrai dans la journée.

Ces plateformes de cours comportent généralement plus de 150 vidéos de cours ou des vidéos très longues, où vous apprenez à votre rythme les bases du piano et du solfège. Ensuite, vous pouvez vous entraîner à jouer des morceaux. Selon le professeur, un accompagnement individualisé, même à distance, peut être proposé à l’élève. Ce dernier peut ainsi choisir ses morceaux et les travailler. C’est ce que nous proposons sur ce site web afin d’offrir un choix personnalisé à nos étudiants.

Apprendre le piano en autodidacte : des avantages intéressants

L’avantage d’apprendre seul(e)

Apprendre le piano en autodidacte est une option de plus en plus voulue par les pianistes débutants pour plusieurs raisons : le sentiment de progresser à son rythme, la flexibilité des horaires, un investissement financier faible voire nul.

Un apprentissage plus précis

Apprendre avec des vidéos peut être extrêmement bénéfique et a des avantages que l’on ne peut avoir en prenant des cours en présentiel. Le premier avantage des vidéos, c’est que l’apprentissage peut être précis. En effet, si vous prenez des cours de piano en ligne, vous avez la possibilité de voir et de revoir les vidéos de cours. Idéal donc pour la mémorisation et l’affinement des détails. Cela serait impossible avec un professeur en présentiel à moins de lui demander l’autorisation d’enregistrer son cours.

Lorsque vous prenez des cours de piano en ligne, vous pouvez voir très précisément la position des mains, zoomer sur elles, décrypter l’enchaînement des doigts et les doigtés utilisés à chaque fois. C’est un atout pour progresser avec justesse. De même concernant le solfège, vous avez un support à disposition 24h/24, 7j/7. Pratique donc pour progresser et revoir rapidement des notions quand on ne s’en souvient plus.

C’est un atout intéressant pour travailler le rythme également. Dans un cours classique, vous voyez le professeur faire pendant une ou deux heures, le temps du cours, et ensuite vous devrez vous débrouiller avec la partition et ce que vous avez mémorisé du cours… Ce n’est pas toujours évident quand on peine au démarrage avec une partition et que notre mémoire est un peu défaillante ! Avec une vidéo, vous n’aurez plus jamais ces soucis. Vous pouvez la voir et la revoir autant de fois que vous le voulez.

Apprendre le piano en autodidacte : ce qu’on ne vous dit jamais…

Apprendre en autodidacte n’est pourtant pas aussi fameux que ce qu’on pourrait le croire… Attention à l’emballage marketing de ce concept qui omet souvent des détails importants !

Un apprentissage pas aussi facile que ce que l’on croit…

Même si vous apprenez tous vos morceaux avec des tutoriels Youtube sans jamais lire de partitions, vous n’êtes pas assuré de pouvoir jouer tous les morceaux que vous voulez, même si ces derniers vous plaisent !

Par exemple, si vous voulez jouer la Fantaisie-Impromptu de Chopin, Le Vol du Bourdon de Rimski-Korsakov, le troisième mouvement de la Sonate au clair de Lune de Beethoven, les Etudes-tableaux de Rachmaninov ou encore d’autres morceaux plus récents, cela vous sera quasiment impossible. Le tempo est tellement rapide et l’enchaînement des notes est tel que vous perdrez beaucoup de temps.

Parmi les morceaux que vous venez d’entendre dans cette vidéo, vous aurez reconnu des thèmes très connus que de nombreux débutants veulent jouer. Si vous n’êtes pas de grands amateurs de musique classique, vous seriez tenté de vous dire que cela ne vous concerne pas… Détrompez-vous ! Les morceaux de piano de musique de film ou de rap ont aussi leur lot de difficultés !

La plupart des morceaux que vous venez d’entendre sont des morceaux difficiles. Inappropriés pour les débutants. Vous pourriez donc très vite vous décourager seul. C’est pourquoi avec un professeur ou des cours en ligne, vous serez assurés d’avoir une méthode progressive sans vous priver de jouer des morceaux que vous aimez.

De plus, déchiffrer un tutoriel de ce genre devient rapidement TRÈS compliqué. Alors pourquoi rechigner à apprendre le solfège et déchiffrer une partition si c’est pour se retrouver au même point ?L’avantage d’une partition, c’est qu’en plus d’avoir les bonnes notes, vous aurez d’autres indications pour respecter le rythme et bien interpréter votre morceau.

Des lacunes terribles !

Quand bien même vous ne voudriez surtout pas toucher au solfège, apprendre le piano en autodidacte ne vous assure pas de savoir jouer correctement du piano et de pouvoir jouer n’importe quel morceau.

Le tutoriel sur Youtube vous aide, certes. Mais comment savoir quels doigts utiliser pour enchaîner les notes puisque vous n’avez pas de partition pour vous l’indiquer ? De même, comment savoir si votre rythme est juste puisque vous faîtes les choses uniquement à l’oreille sans support pour vous guider en détails ?

La position du pianiste est aussi négligée. Dans un vrai cours de piano (en ligne ou en présentiel), on doit vous enseigner à bien vous positionner sur votre tabouret. On doit également vous apprendre comment placer vos bras et vos mains sur un clavier. Un pianiste « autodidacte » néglige ces aspects, pourtant fondamentaux. Ce dernier s’étonne alors d’avoir mal au dos et aux poignets après avoir joué quelques heures… À bon entendeur salut.

Concernant le solfège, la plupart des pianistes « autodidactes » n’y touchent pas. Les termes de portée, clés, hampe, altérations et nuances leur sont totalement étrangères ou sont partiellement comprises. Un frein bien handicapant le jour où ils souhaitent jouer avec d’autres musiciens ou d’autres pianistes.

Une perte de temps et d’argent

Les pianistes autodidactes revendiquent souvent qu’ils apprennent seuls faute de moyens financiers. En effet, et cela est vrai, l’achat d’un piano est un investissement. Si à cela s’ajoutent des cours, le portefeuille peut vite dégringoler… Pourtant, le temps passé à déchiffrer des tutoriels sur Synthesia pour un rendu pas toujours qualitatif vaut bien la dépense d’un cours de piano avec un professeur, même à raison d’une fois toutes les trois semaines.

Des cours pourtant accessibles

Aujourd’hui, la concurrence est telle qu’il est beaucoup plus aisé de trouver un professeur de piano donnant des cours à des prix abordables (entre 15€ et 30€) ou de prendre des cours de piano en ligne à des tarifs attractifs.

À titre d’exemple sur ce site, nous donnons des cours de piano en ligne au tarif exceptionnel de 110€ toutes vidéos comprises ! Le paiement peut s’effectuer en 1 fois, 5 fois ou 10 fois. Ce qui vous reviendrait à 11€ par mois pendant 10 mois… Il est donc possible de se former qualitativement sans dépenser des cents et des mille. Nous mettons à disposition plus de 150 vidéos de cours en une seule formation, réunies sur une plateforme de cours. Nous proposons de nombreux morceaux et parmi eux des thèmes très connus (Disney, Titanic, La Lettre à Elise, Star Wars, Les Mystérieuses Cités d’Or…).

Investir sur la qualité pour réussir

Le temps passé à apprendre des morceaux en prenant de mauvaises habitudes vous handicapera. Étant donné que vous ne serez pas accompagné d’un professeur pour vous corriger, si vous commettez une erreur technique, au lieu de la commettre une seule fois, vous la dupliquez par le nombre de morceaux que vous aurez appris ! Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? En plus au risque de se faire mal et de se faire une tendinite !

Vous perdrez donc plus d’argent le jour où vous prendrez vos cours car, non seulement il vous faudra apprendre ce que vous n’avez pas appris, c’est-à-dire les bases du solfège, mais en plus il vous faudra du temps pour désapprendre les mauvaises habitudes que vous vous serez forgées ! Une vraie perte de temps… et d’argent !

Mon témoignage en tant que pianiste

Pratiquant le piano depuis l’âge de onze ans et demi et transmettant ma passion depuis quelques années, je vous prie de lire attentivement mon avis sur la question. Cet avis est le fruit de mes observations au fil de mes rencontres avec mes nouveaux élèves, et notamment avec les « autodidactes ».

Des élèves vraiment autodidactes ?

Enseignant le piano en ligne depuis maintenant quelques années, je suis de plus en plus confrontée à des élèves qui souhaitent apprendre en se passant de cours et de professeur. Ces derniers pensent pouvoir apprendre le piano rapidement en utilisant uniquement des tutoriels Youtube.

Certes, Internet donne aujourd’hui accès à de plus en plus de ressources pour apprendre et se former, même en autodidacte. Toutefois, l’apprentissage du piano, comme du solfège, nécessitent un suivi et l’apprentissage de techniques particulières.

Combien de fois ai-je eu des élèves qui pensaient savoir bien jouer du piano mais étaient incapables de jouer les notes avec les bons doigtés ? La raison de cette lacune : ils ont appris le morceau juste « au feeling »… Alors ? Est-ce qu’apprendre le piano en autodidacte est une bonne idée ? Je pense que non. Le résultat est toujours catastrophique. Leurs doigts sont placés bizarrement, leur poignet est cassé, le passage du pouce n’est jamais utilisé car ils n’ont jamais entendu parler de cette technique pianistique… Bref, le rendu est assez désastreux pour celui qui pensait avoir un bon niveau.

Je ne parle même pas de l’aspect rythmique ou du toucher pianistique. Les doigts sont souvent rigides car faute d’entraînement adapté et ils ne se rendent même pas compte des faiblesses qu’ils ont sur certains doigts (en général comme la plupart des débutants, le quatrième et le cinquième doigt). Par ailleurs, ces derniers arrangent toujours les morceaux à leur sauce en utilisant leur main droite pour jouer certains passages en main gauche qu’ils jugent trop difficiles. Cela serait pourtant possible avec l’aide d’un professeur et un peu d’entraînement…

Un retour sur investissement vraiment rentable ?

Apprendre le piano en autodidacte est selon moi une gageure. Pour avoir donné des cours à des élèves soi-disant autodidactes depuis 3 ans, j’ai été à chaque fois déçue du résultat. Certains avaient une bonne oreille musicale. Cela leur permettait de jouer facilement des mélodies en main droite mais pas en main gauche, ce qui n’est pas suffisant pour jouer correctement. D’autres avaient de vraies dispositions pour la musique mais stagnaient depuis des années car refusaient de prendre des cours…

Il est assez frustrant pour un pianiste chevronné de se dire que si ces élèves avaient été un peu moins têtus et parfois moins orgueilleux, ils auraient acquis un bien meilleur niveau en prenant des cours. Ils auraient progressé beaucoup plus vite qu’en restant seuls dans leur coin. C’est un choix, mais pas le meilleur. Comme expliqué ci-haut, vous avez aujourd’hui la possibilité de prendre des cours à des tarifs dérisoires de bonne qualité et sans obligation de prendre des cours toutes les semaines. De plus, avec des cours en ligne, vous choisissez vous-même quand vous vous mettez au travail ! Pourquoi donc se priver ?

Concernant la progression des pianistes dits « autodidactes », elle me semble très faible. Même si vous êtes réticents à l’idée de payer un professeur de piano, cela reste une valeur sûre. Vous progresserez dans tous les cas. Vous progresserez toujours plus vite au contact de quelqu’un de plus expérimenté qui joue depuis longtemps ! Ne commettez donc pas l’erreur de ne pas investir de l’argent dans : ce n’est pas une perte de temps ! Vous irez toujours plus vite en prenant des cours qu’en vous formant à moitié par-ci par-là.

Des cours de piano en présentiel ou en ligne : et c’est tout !

Je recommande à tout pianiste débutant de se former : en présentiel avec un professeur à ses côtés ou en ligne avec un professeur et c’est tout !

Les applications sont effectivement de bon supports pour commencer mais à compléter IMPERATIVEMENT avec des cours. Il m’est arrivé de travailler avec des applications et leur travail est remarquable. Malheureusement, même les applications les plus performantes, comme Flowkey, délaissent des éléments techniques importants comme le fait de « casser son poignet ». En faisant une montée ou une descente sur le piano, il arrive fréquemment que les débutants cassent leur poignet pour avoir une mobilité plus ample de leurs doigts. Or il ne faut pas ! Non seulement l’élève risque de se faire mal, mais en plus cela ne lui facilite pas du tout la tâche ! Ces détails techniques sont extrêmement importants. Malheureusement on les néglige, donc attention.

De même, je n’ai jusqu’à présent vu aucun cours sur ces applications sur la bonne exécution des trilles, procédé couramment employé dans les partitions de piano. Si cela a changé tant mieux mais sachez que sans technique, il est quasiment impossible de bien les maîtriser. Cela vous sera toutefois possible avec un bon professeur… Je vous recommande donc d’utiliser une application en complément, mais ne pas en faire votre méthode d’apprentissage principale ! Rien ne remplace les conseils et le regard d’un pianiste expérimenté à côté de soi ou derrière un écran.

La solution des cours de piano en ligne

Cela peut vous sembler étrange, mais il existe selon moi une vraie différence entre des cours de piano en ligne et une application. Le fonctionnement est pourtant assez similaire : vidéos de cours, morceaux sympathiques à jouer… Pourtant cela n’a rien à voir.

Applications contre cours en ligne ?

L’avantage d’un cours de piano en ligne (quand il est bien fait) par rapport à une application, c’est que le professeur explique en détails TOUT le morceau. Une application a souvent tendance à se focaliser sur le jeu. C’est-à-dire jouer le morceau et c’est tout. C’est l’aspect ludique que beaucoup de personnes recherchent et je les comprends. Il est vrai que de nombreux cours de piano peuvent être rébarbatifs si on ne commence pas à jouer, dès le démarrage, des morceaux qui nous plaisent.

Apprendre le piano en autodidacte via ces applications semble donc possible. Toutefois comme je l’expliquais plus haut, des aspects techniques peuvent manquer. Ce sont ces mêmes aspects techniques qui vont vous bloquer et vous faire stagner lorsque vous voudrez jouer des morceaux plus difficiles. C’est là que les conseils d’un pianiste aguerri sont extrêmement utiles et bénéfiques.

L’avantage des cours en ligne

Par ailleurs, un professeur dans un cours de piano en ligne aura souvent tendance à mettre l’accent sur la bonne compréhension du solfège (les applications aussi : non, non vous n’y échapperez pas !). Par exemple, dans nos cours de piano en ligne, vous aurez accès à un module spécifique à l’apprentissage du solfège, étape par étape, et notamment à des exercices corrigés pour déchiffrer plus rapidement les notes de musique.

Enfin, les cours de piano en ligne sont souvent plus structurés qu’une application. Par exemple, on ne fait pas des exercices de déchiffrage au début et ensuite plus rien. Non. On fait des exercices un petit peu, tout au long des modules et à mesure que l’on apprend de nouveaux morceaux pour continuer à s’entraîner. Bien entendu tout dépend de l’application (qu’elle soit orientée piano ou orientée solfège), certaines sont très bien structurées, d’autres moins.

Ce qu’il faut retenir

Apprendre le piano en autodidacte fait rêver mais à quel prix ? Retenez que plus vous vous engagerez sur la voie solitaire de l’apprentissage, plus vous aurez de chances de stagner voire régresser. Apprendre avec un professeur, en présentiel ou en ligne, vous assurera une progression qualitative et souvent sur une durée plus courte que vous ne l’auriez imaginée !

Un dernier aspect de l’apprentissage du piano et du solfège en autodidacte : les livres et les méthodes de piano. Contrairement aux tutoriels Synthesia, il est de bon ton de compléter voire d’approfondir ses connaissances avec des supports écrits. Pour en savoir plus sur les meilleures livres et méthodes de piano et de solfège, cliquez ici. Vous trouverez une sélection des meilleurs ouvrages pour apprendre le piano, vous entraîner à la lecture de notes ou encore apprendre de nouveaux morceaux en étant guidé.

Formez-vous ! Entourez-vous d’un professionnel ! C’est la clé de votre réussite.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.