Comment déchiffrer rapidement une partition ? Tous les musiciens débutants sont confrontés à cette problématique. Voici dans cet article 3 conseils exclusifs pour y parvenir.

Comment déchiffrer rapidement une partition ?

Pourquoi est-il nécessaire de résoudre ce problème…?

Devenir un pro du déchiffrage ne s’invente pas. L’art de lire à vue une partition par les musiciens professionnels donne toujours envie aux débutants d’en faire de même. Le seul bémol : vous passez beaucoup de temps encore à chercher l’emplacement des notes sur la portée. Cela vous freine dans votre progression.

Je dis cela en connaissance de cause. Pendant des années mon niveau de piano a stagné parce que je ne parvenais pas à déchiffrer rapidement une partition. Je passais beaucoup de temps à me concentrer pour savoir quelles notes étaient écrites sur la partition. De ce fait, je mettais du temps à les jouer au piano. Je comprends donc tout à fait votre frustration.

Qu’est-ce que la lecture à vue ?

Lire à vue, c’est déchiffrer une partition d’un coup, très rapidement, comme si vous lisiez un texte de français. La lecture est fluide, sans hésitation, sans erreur, immédiate.

C’est ainsi que lisent la plupart des professeurs de piano ainsi que les pianistes concertistes et autres musiciens professionnels. Cela ne se fait pas en jour, mais avec de l’entraînement et de la régularité tout est possible. J’insiste bien sur ces 2 mots : entraînement ET régularité !

Maîtrisez-vous les bases ?

Vous connaissez les 7 notes de musique, Do Ré Mi Fa Sol La Si. Mais êtes-vous capable de les placer sans erreur sur la portée ? Si la réponse est non, il vous faut déjà maîtriser cette base avant de passer à la suite.

3 conseils en or pour déchiffrer plus vite vos partitions

1er conseil : maîtriser les descentes de notes

De quoi êtes-vous capable ?

Si vous êtes capable de placer et lire les 7 notes de musique sur la portée de manière ascendante (du Do vers le Si)… Êtes-vous capable de lire cette suite de note de manière descendante (du Si vers le Do), et cela sans vous tromper ?

Généralement les débutants ont des facilités à lire les 7 premières notes de musique sur une partition de façon ascendante.

comment déchiffrer rapidement une partition ?
Do Ré Mi Fa Sol La Si

Mais quand il s’agit de faire l’inverse, c’est-à-dire lire les notes de manière descendante, les problèmes arrivent… Et vous vous mélangez les pinceaux.

comment déchiffrer rapidement une partition ?
Si La Sol Fa Mi Ré Do

Et encore ! Je ne vous ai montré que des suites montantes et descendantes de notes en clé de sol ! Imaginez la difficulté en clé de fa, ou en clé d’ut si vous jouez d’un instrument autre que le piano !

comment déchiffrer rapidement une partition ?
Do Si La Sol Fa Mi Ré
comment déchiffrer rapidement une partition ?
Do Si La Sol Fa Mi Ré Do

1er conseil à appliquer dès maintenant

Le premier conseil à appliquer dès maintenant pour déchiffrer plus rapidement une partition, c’est de bien connaître les suites de notes de manière ascendante et de manière descendante. Soit : DO RÉ MI FA SOL LA SI ET SI LA SOL FA MI RÉ DO.

Cela peut paraître très simple et basique comme conseil mais combien de fois est-ce que vous perdez du temps devant une partition de ce genre ?

Notes descendantes en clé de sol et clé de fa

Vous perdez beaucoup de temps parce que si la suite de notes DO RÉ MI FA SOL LA et SI est évidente pour tout le monde, mais sa réciproque SI LA SOL FA MI RÉ DO l’est beaucoup moins ! En effet, la première suite de notes que l’on apprend est DO RÉ MI FA SOL LA SI, pas SI LA SOL FA MI RÉ DO. De ce fait, lorsque vous avez des mesures de ce type, vous mettez un temps fou à déchiffrer les notes.

Le premier conseil à appliquer pour pallier à ce problème est donc le suivant : connaître par cœur les suites de notes descendantes quelle que soit la note de départ. En effet, une fois que vous aurez bien mémorisé la suite de notes SI LA SOL FA MI RÉ DO, vous devriez également pouvoir dire FA MI RÉ DO SI LA SOL, LA SOL FA MI RÉ DO SI, etc.

Utiliser des partitions avec des suites de notes descendantes

Comme j’avais beaucoup de mal à me rappeler des notes SI LA SOL FA MI RÉ DO, je me suis entraînée de manière régulière avec des partitions où il y avait systématiquement des suites de notes descendantes. Ce que je vous invite à faire, c’est vous entraîner à l’aide des exercices du Pianiste virtuose de Charles-Louis HANON pour faire cet exercice. Pourquoi ? Parce que les partitions de cet ouvrage regorge de notes montantes et descendantes, donc parfaites pour vous entraîner.

Attention : le Hanon est un ouvrage destiné à muscler les doigts des pianistes et augmenter leur dextérité. Ce livre n’est PAS un livre conçu pour déchiffrer des notes de musique. C’est un exercice personnel que je donne issu de ma propre expérience parce qu’il y a dans ces partitions beaucoup de montées et de descentes. De plus, celles-ci sont en doubles croches, donc parfaites pour travailler la lecture de notes en rythme.

Donc je le reprécise bien : ce n’est absolument pas un livre qui est destiné à la lecture de notes mais je vous invite à vous entraîner avec parce qu’il y a beaucoup de descentes. En effet toutes les partitions du monde entier n’ont pas systématiquement des descentes à faire jouer au musicien. Pour en trouver cela peut être un peu compliqué pour vous, d’où mon choix du Hanon. Cela ne reste cependant qu’une simple alternative pour commencer à vous entraîner.

2ème conseil : s’entraîner 5 à 10 minutes par jour pendant 1 mois (avec/sans méthode)

Le deuxième conseil que je peux vous donner pour lire rapidement une partition c’est de vous entraîner 5 à 10 minutes par jour à déchiffrer des partitions. Ni plus ni moins. Il vaut mieux vous entraîner peu mais très souvent (c’est ce qui m’a personnellement permis de progresser) plutôt que d’en faire 1h à outrance et ensuite plus rien.

A ce stade, vous avez trois possibilités. Soit vous vous entraînez à déchiffrer des partitions que vous aimez, soit vous vous entraînez avec des méthodes spécifiques prévues à cet usage (donc des livres de lecture de notes), soit vous vous entraînez avec des applications.

1/ Lisez des partitions que vous aimez

Sélectionnez 5 à 10 partitions de musiques que vous aimez, et entraînez-vous quotidiennement à les déchiffrer, mesure par mesure.

Au début, vous aurez beaucoup de mal à déchiffrer les notes rapidement. Il faut le temps que votre cerveau mémorise l’emplacement des différentes notes et surtout qu’il crée des automatismes de lecture.

2/ La méthode Dandelot

Par exemple, la méthode Dandelot, manuel pratique pour l’étude des clés est un excellent ouvrage destiné justement à vous entraîner à lire les notes de plus en plus vite.

Manuel pratique pour l’étude des clés (sol, fa et ut)

C’est un Tout petit livre que vous pouvez retrouver dans les librairies musicales ou même en ligne sur le site La Flûte de Pan. (je ne fais pas d’affiliation avec eux mais j’aime tellement leur librairie que je la cite tout le temps dans mes articles).

Ce livre a été écrit par Georges Dandelot, un compositeur et professeur de l’Ecole normale de musique de Paris. C’est qui est bien dans cet ouvrage, c’est que dès le début on vous donne des repères pour mémoriser la place des notes.

Une méthode avec des points de repère

Par exemple, retenir qu’en clé de sol le Sol se situe sur la ligne du sol, le Do grave se repère par le trait au milieu de la tête de note, le Do aigu juste au-dessus du centre de la partition et le Sol aigu juste au-dessus de la portée.

Ensuite, vous avez des exercices progressifs en matière de difficulté. Dans ce livre, vous avez en tout 115 exercices avec la clé de sol, la clé de fa et les deux clés à la fois. Je n’inclus pas ici le nombre d’exercices concernant la clé d’ut, qui nous donnerait un total de 150 exercices, voire plus.

Apprendre à lire en rythme

Je tiens également à préciser que dans cet ouvrage, vous avez la possibilité de lire les notes avec un tempo, ce qui vous obligera à lire plus vite encore !

3/ S’entraînez avec des applications de solfège

Une application sur smartphone qui vous permettra de vous entraîner à déchiffrer les notes de musique s’appelle Notes Teacher. Cette application vous permettra de vous entraîner quotidiennement sous la forme d’un jeu.

3ème conseil : lire la clé de fa et les lignes supplémentaires DÈS LE DÉBUT

Le troisième conseil que je puisse vous donner est le suivant : ne perdez pas de temps avec la clé de fa et les notes sur les lignes supplémentaires. Mettez-vous y le plus rapidement possible.

L’avion et la limace

Généralement les débutants s’entraînent davantage avec la clé de sol, ce qui est une bonne chose car ils obtiennent un bon niveau de déchiffrage. Le problème, c’est qu’ils omettent complètement la clé de fa. Pourquoi ? Parce que dans 80% des cas, on est plus à l’aise avec la clé de sol que la clé de fa.

De ce fait, ils retardent le moment fatidique où il faudra quand même s’y mettre. C’est ce qui m’est arrivé. J’ai eu beaucoup de mal quand j’étais plus jeune à déchiffrer la clé de fa parce qu’en toute transparence, je ne m’y mettais pas. J’ai donc été freinée au bout d’un moment dans mon apprentissage. J’étais devenue un avion lorsqu’il s’agissait de lire les notes en clé de sol, mais pour les notes en clé de sol, j’étais une limace.

Ne pas perdre de temps !

Mon meilleur conseil : vous entraîner simulatément à déchiffrer la clé de sol et la clé de fa et ne pas perdre de temps avec elle.

Tout ce que je viens de dire plus haut s’applique également aux notes sur les lignes supplémentaires. C’est-à-dire aux notes en dehors de la portée, et ce quelle que soit la clé.

Les lignes supplémentaires

En effet, les notes sur les lignes supplémentaires sont un véritable cauchemar pour les pianistes débutants. Pourquoi ? Parce que non seulement il faut déchiffrer les notes, mais en plus il faut compter à partir des points de repère pour déchiffrer des notes très aigües ou très graves.

Là encore, mon meilleur conseil : ne tardez pas avant de vous y mettre. Sachez que plus vite vous serez capable de déchiffrer les notes de musique dans toutes les clés, ainsi que celles sur les lignes supplémentaires, plus vite vous pourrez jouer des morceaux compliqués.

Bien évidemment la lecture de notes de suffit pas. Vous pouvez très bien être ralentis parce que le morceau est plus dur, avec des rythmes nouveaux. Ou bien parce qu’il faut utiliser des doigtés spécifiques, mais si vous avez déjà développé votre capacité à déchiffrer rapidement les notes de musique, vous aurez fait au moins 50% du travail.

Comment déchiffrer rapidement une partition ?

Pour récapituler :

1/ Travailler les suites de notes descendantes quelle que soit la note de départ

2/ Exercez-vous quotidiennement à lire des partitions (avec manuel ou avec partitions)

3/ Ne tardez pas avant de lire la clé de fa et les notes sur les lignes supplémentaires.


Vous avez aimé cet article pour savoir « Comment déchiffrer rapidement une partition » ? Partagez-le à d’autres musiciens.

Vous pouvez accéder aux cours de piano et de solfège en ligne en cliquant ici.

Pour découvrir la chaîne YouTube et d’autres conseils de piano et de solfège, cliquez ici.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.