Comment mieux jouer au piano ? Vaste sujet. C’est une question légitime que se posent de nombreux pianistes débutants ou déjà plus expérimentés. Pour y parvenir, plusieurs éléments sont nécessaires mais entre autre, 4 qualités devront être absolument développées.

Comment mieux jouer au piano ?

Mieux jouer au piano suppose deux choses : développer sa technique pianistique et développer 4 qualités spécifiques.

Développer sa technique pianistique

comment mieux jouer au piano

Développer sa technique pianistique ne se fait pas en un jour et nécessite de travailler plusieurs éléments que voici : le rythme, les accents, la vitesse d’exécution et les émotions mises dans le jeu.

Le rythme

Combien de pianistes font l’impasse sur le rythme ? Trop occupés à déchiffrer les notes de musique, ils en oublient complètement l’aspect rythmique ! Il faut dire que travailler le rythme n’est jamais une chose aisée quand on débute. Le terme « métronome » faisant en général plutôt froid dans le dos.

Il est pourtant la clé essentielle pour progresser sur cet aspect. Aujourd’hui de nombreux pianos numériques proposent des métronomes intégrés afin de travailler le rythme. Son apprentissage en est donc facilité. Mais combien d’élèves le font vraiment ?

Pour bien travailler le rythme, il vous faut donc respecter les indications données par la partition. Par exemple, respecter le fait qu’une blanche vaut une blanche et une ronde vaut une ronde. Ne pas oublier que lorsque vous aller jouer une blanche il vous faudra attendre 2 temps avant de passer à la note suivante.

Sans l’aide d’un métronome pour marquer la pulsation, vous aurez beaucoup de mal à respecter les indications rythmiques données par les figures de notes. Ce travail est bien évidemment difficile. L’entraînement est la seule chose qui puisse vous faire progresser.

Commencez avec des partitions au rythme facile pour vous entraîner et bien intégrer la pulsation. Par exemple avec la version simplifiée de La Lettre à Elise, La Marseillaise ou encore la version simplifiée de L’Hymne à la joie.

Les accents

Qu’est-ce qui fait la différence entre l’interprétation de ce morceau :

Et ce morceau ?

Les accents ! Hormis le fait que les deux pianistes n’utilisent pas la pédale de la même manière, les accents sont différents. Le premier pianiste accentue moins les graves que le deuxième. Il y a un côté plus vif dans la deuxième interprétation que dans la première.

La manière dont vous allez enfoncer vos doigts dans les touches détermine en grande partie le rendu de votre morceau. Plus vous enfoncez fort vos doigts dans les touches, plus celles-ci résonnent. Le rendu du morceau est plus vif, plus vivant. Attention toutefois de ne pas abuser de cet effet.

A l’inverse, moins vous mettez de pression en enfonçant vos doigts dans les touches, plus le rendu sera étouffé. Cela créé généralement un effet de suspense et créé un temps de respiration dans le morceau. Le premier pianiste l’utilise bien dans son interprétation.

La vitesse d’exécution ou tempo

Le tempo est aussi une indication assez négligée par les pianistes. Chaque morceau peut être interprété avec un tempo lent ou rapide, mais encore faut-il prêter attention à cette indication !

Le tempo demande, comme le rythme, de faire appel au métronome pour être bien maîtrisé. Il vous faudra donc vous entraîner avec le métronome en respectant le tempo indiqué dans la partition. Par exemple, un tempo à 80 (battements par minute).

Pour rappel, le tempo est indiqué de cette manière dans une partition :

Il est indiqué juste au-dessus de la première mesure.

Les émotions mises dans le jeu

Le dernier élément assez négligé par les pianistes et qui les empêche de mieux jouer au piano est tout simplement les émotions mises dans le jeu. En somme, faîtes-vous voyager les personnes qui vous écoutent ? Les faîtes-vous rêver ? Racontez-vous leur une histoire ?

Jouer, ce n’est pas juste faire suivre des notes de musique les unes après les autres. C’est raconter une histoire en fonction du morceau joué. Si vous jouez par exemple le thème de Pirates des Caraïbes, il faut faire sentir à vos auditeurs une ambiance épique. Une ambiance faîte d’aventures et de danger. Cette interprétation passe par le respect du rythme, du tempo et les bons accents mis au bon endroit, mais elle passe aussi et peut-être avant tout par votre ressenti.

Vous ne pourrez être dans les mêmes dispositions pour jouer un morceau épique que pour jouer une berceuse. Cela paraît logique. Votre humeur et vos émotions jouent un grand rôle là-dedans. Ne vous est-il jamais arrivé de vous sentir certains jours plus aptes à jouer des morceaux lents et mélancoliques ? Ou au contraire des morceaux joyeux et rapides ?

Vos émotions parlent pour vous et se font ressentir dans votre jeu. Jouez avec elles pour donner le meilleur rendu à votre interprétation.

Conclusion

Mieux jouer au piano est donc possible en développant sa technique pianistique. Toutefois attention : la technique ne suffit pas. Jouer d’un instrument exige également de faire appel à des qualités humaines. Ne les sous-estimez pas ! Sans elles, vous freinez considérablement votre apprentissage du solfège et du piano.

Développer 4 qualités

Au-delà de la technique pianistique, les musiciens devront développer 4 qualités spécifiques afin de mieux jouer au piano. Ces 4 qualités sont la clé d’un succès à long terme. Malheureusement, beaucoup trop de pianistes débutants les négligent en pensant qu’elles ne servent à rien.

1ère qualité : la patience

La première qualité à développer est la plus difficile : la patience. « Patience et longueur de temps font plus que force ni rage », cette merveilleuse citation de Jean de La Fontaine résume à elle seule toute une philosophie qu’il vous faudra adopter.

L’étude du piano, c’est l’apprentissage d’un art à part entière. Pour bien jouer, il va vous falloir gravir les échelons un par un.
Trop souvent, mais cela est compréhensible, beaucoup de pianistes en phase de découverte ont cette tendance à vouloir jouer tout tout de suite. Nous sommes là pour cela, certes, mais cela ne justifie pas de vouloir aller trop vite et sauter des étapes !

Le souci est de vouloir tout rapidement : lire correctement du premier coup une partition, ne faire aucune fausse note, lâcher la pédale au bon moment, avoir un empan plus souple au bout d’une semaine… non. Vous ne pourrez raisonnablement PAS tout apprendre en 24h !
C’est avec le temps et la patience que vous allez y arriver.

Regardez les biographies des pianistes les plus connus et reconnus dans leur domaine, d’hier et d’aujourd’hui. Mozart, Ravel, Debussy, Ludovico Einaudi, Lang Lang… Quand bien même ils auraient commencé jeunes, ce sont tous des pianistes qui ont passé et dédié des heures, des journées, des mois et des années à leur instrument.

Ne vous énervez donc pas dès la première fausse note ou dès la première difficulté ! Si cela peut vous rassurer, même les plus grands ont commis des erreurs. A dire vrai, selon le psychologue américain Adam Grant ce serait même eux qui en auraient commises le plus !

2ème qualité : la persévérance

La 2ème qualité à développer pour mieux jouer au piano est la persévérance. Et surtout, la persévérance de long terme. Vous commettrez des erreurs. C’est inévitable et surtout indispensable ! Comment apprendre si ce n’est en faisant des erreurs ? Certains pédagogues se basent encore sur l’idée de « faute », de bien et de mal. Cette pédagogie-là est vouée à l’échec car elle ne valorise pas assez le rôle des erreurs dans le processus d’apprentissage et de développement.

Ne vous affolez donc pas à la première fausse note ou à la première note mal lue sur une partition. Tout cela fait partie du chemin. Le plus dur ? Persévérer malgré l’adversité ! Le chemin est long, c’est certain, mais tout voyage de mille lieues commence par un premier pas.

Persévérer sera plus simple pour les pianistes qui aiment sincèrement et profondément le piano. La motivation sera plus grande et permettra à ces pianistes de persévérer plus longtemps malgré les difficultés.

3ème qualité : la détermination

La 3ème qualité à développer est la détermination. En effet, passé un certain niveau de solfège et de piano, il devient plus facile de stagner et de se laisser un peu aller. Certains pianistes se disent « j’en suis arrivé là, c’est bon je peux m’arrêter ».

C’est à ce moment précis qu’il faut pourtant faire preuve de détermination et ne pas se reposer sur ses lauriers. La tentation de procrastiner est bien grande : le piège est encore plus vicieux pour ceux qui progressent vite car on est tenté de croire « j’y arriverai bien un jour, on verra plus tard ». Bien entendu, ce « je verrai plus tard » se transforme en « jamais ».

Faire une pause et explorer de nouveaux horizons est tout à fait sain, mais attention à être bien certain qu’il s’agisse de cela et non d’un prétexte pour ne pas persévérer. Une fois la lecture de notes maîtrisée, le rythme bien entamé, il reste encore de nombreuses choses à perfectionner, comme les accents ou encore l’interprétation…

4ème qualité : la maîtrise de ses émotions

La dernière qualité à développer pour mieux jouer au piano est la maîtrise de ses émotions. Ce qui distingue un pianiste en progression d’un autre, ce n’est pas seulement sa technique de jeu et les 3 qualités évoquées ci-haut. Il y a aussi la capacité à se maîtriser. Plusieurs facteurs psychologiques vont interférer sur votre physiologie quand vous aller jouer et notamment la capacité à ne pas perdre ses moyens !

Être un bon pianiste ce n’est pas seulement avoir une bonne maitrise de sa partition, c’est avoir une bonne maitrise de son corps, de ses mains et de ses pensées. Connaissez-vous des pianistes qui jouent très bien seul mais qui une fois devant un public sont incapables de jouer une seule note ?

La clé c’est de rester focalisé et centré sur votre jeu et votre plaisir personnel. Plus vous vous concentrerez sur vous, plus vos mains se délieront naturellement. Comme par magie, vous aurez moins de stress et moins de colère si vous vous trompez.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le et commentez-le !

Pour aller plus loin et prendre vos premiers cours de piano et de solfège en ligne, cliquez ici !

Découvrir la chaîne Youtube en cliquant ici !

Rejoindre la page Facebook.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.