Comment utiliser la pédale au piano ? Cette question est une problématique majeure des pianistes débutants aspirant à progresser de manière significative.

Qu’est-ce qu’une pédale ?

Comment utiliser la pédale au piano ? Avant de répondre à cette question, précisons un petit peu de quoi nous parlons.

Définition

Qu’est-ce qu’une pédale ? De l’italien « pedale » et du latin « pedalis » qui signifie « d’un pied », la pédale est selon le Larousse un « levier destiné à recevoir l’action du pied sur un mécanisme de commande d’une machine, d’un instrument. » Ici en l’occurrence il s’agit d’un instrument.

Selon l’Encyclopédie de la musique, la pédale est un « mécanisme appliqué à différents instruments (orgue, clavecin, piano, harpe, timbale, etc.), et actionné avec le pied, pour obtenir les notes et les effets désirés. »

Les 3 types de pédales

Sur les pianos il existe généralement 3 pédales : leur fonction diffère selon que l’on soit sur un piano à queue ou un piano droit.

Les 3 pédales au piano

Sur un piano à queue et un piano numérique

Que ce soit sur un piano à queue ou un piano numérique à 3 pédales, la fonction des pédales varie. La pédale de gauche correspond est la pédale dite « una corda ». La pédale du milieu correspond à la pédale d’expression, et la pédale de droite correspond à la pédale forte.

De prime abord, la pédale de gauche, « una corda » est une pédale douce. Elle sert à adoucir le son et jouer moins fort.

La pédale du milieu est une pédale de soutien, aussi appelée en italien sostenuto. Elle permet de retentir la dernière note jouée. Les autres notes sont quant à elles étouffées. On l’utilise dans des partitions plus complexes, rarement quand on débute.

Enfin, la pédale de droite, dite en italien pédale « forte » sert à faire résonner les notes. C’est elle qui nous permet de lier les notes entre elles pour ne pas avoir l’impression que les notes sont jouées de façon saccadée.

Certains pianos numériques et synthés sont fournis avec une seule pédale : il s’agit de la pédale forte.

Sur un piano droit

Ce type de piano possède là encore 3 pédales. La pédale de gauche correspond à la pédale douce et la pédale de droite correspond à la pédale forte.

Celle du milieu, en revanche, change de fonction par rapport au piano à queue : il s’agit d’une sourdine. C’est grâce à elle que les sons sont diminués et vous empêche de déranger vos proches ou vos voisins lorsque que vous voulez jouer. Elle atténue les sons.

Certains pianos droits n’ont que deux pédales : la pédale du milieu est manquante.

La pédale la plus utilisée : la pédale forte

Quelle est la pédale la plus utilisée dans les morceaux et celle dont on parle généralement ? Il s’agit de la pédale de droite. On l’appelle pédale « forte » car c’est cette pédale qui lie les notes entre elles et amplifie leur son. Donc de manière forte.

Pourquoi utiliser la pédale forte ?

On peut jouer un morceau avec ou sans pédale. Jouer un morceau sans pédale, c’est le jouer de manière saccadée. Démonstration.

Jouer ainsi ne rend pas le morceau mélodieux ni harmonieux à l’oreille de celui qui l’écoute. C’est pour cela qu’on utilise la pédale forte, pour lier les notes entre elles et rendre l’ensemble cohérent.

Comment l’utiliser ?

La pédale forte s’enfonce avec le pied droit. Attention ! Veillez à ne pas donner d’à-coups.

Posez votre talon sur le sol et levez vos orteils. Lorsque vous enfoncez votre pied dans la pédale, le talon reste enfoncé dans le sol et les orteils appuient sur la pédale forte.

Lorsque vous appuyez sur la pédale, les sons sont liés. Dès que vous relâchez le pied, les notes de musique sont entendues une à une et non comme un ensemble de sons.

La pédale forte et les partitions

Concrètement, quand faut-il appuyer sur la pédale forte et quand faut-il la relâcher ? Cela nous est indiqué sur les partitions de musique classique, plus rarement dans les partitions contemporaines.

Sur les partitions de musique classique

Sur les partitions de musique classique, l’emploi de la pédale est précisé par les lettres « Péd », abréviation de « pédale ». Lorsque vous voyez l’indication « Péd », cela signifie que vous allez enfoncer votre pied sur la pédale.

comment utiliser la pédale au piano
Le terme « péd » indique le moment où il faut appuyer sur la pédale.

Puis, lorsque vous voyez l’indication « Péd » suivie d’une étoile, cela signifie que vous allez lâcher votre pied de la pédale.

comment utiliser la pédale au piano
On relâche le pied de la pédale sur le Si.

Attention, certaines partitions de musique classique n’utilisent pas ce système d’abréviations.

Sur les autres partitions

Malheureusement, la majorité des partitions n’utilisent pas ce système d’abréviations. Cela peut se comprendre car dans les partitions où la pédale est souvent utilisée, la partition serait noyée de ce type d’abréviations.

Le cas le plus courant est donc l’absence d’indications concernant la pédale. C’est de ce fait à nous, pianistes, de choisir les moments où l’on met la pédale ou non. Cela peut paraître difficile au premier abord mais voici deux astuces pour remédier à cela :

1ère astuce : Écouter le morceau original

Écouter le morceau original vous permettra de saisir les moments les plus appropriés pour placer la pédale. Un conseil, écoutez une version piano de votre morceau joué par un pianiste professionnel. Son interprétation vous donnera des clés pour placer les moments avec pédale et les moments de respiration.

2ème astuce : Relâcher la pédale dans les moments de brouhaha

Une méthode beaucoup plus intuitive consiste à capter les moments de brouhaha causés par un excès de pédale. Elle nécessite toutefois de s’entraîner plusieurs fois avec le piano.

Une astuce : relâchez la pédale toutes les 2 ou 3 mesures pour laisser les notes respirer entre elles et créer de l’espace entre chaque partie. Il n’y a rien de pire qu’une cacophonie pour une personne qui écoute un morceau.


Vous avez aimé ce cours sur comment utiliser la pédale au piano ? Partagez, likez et commentez !

Pour aller plus loin et prendre vos premiers cours de solfège et de piano en ligne, cliquez ici.

Découvrir la chaîne YouTube et s’abonner !

COURS SUIVANT : Comment interpréter un morceau de musique au piano ?


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.