HISTOIRE DES NOTES DE MUSIQUE

Pourquoi appelle-t-on les notes Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si ? Quelle est l’histoire des notes de musique ? Tout commence avec le moine Guido d’Arezzo…

QUELLE EST L’HISTOIRE DES NOTES DE MUSIQUE ?

Pourquoi a-t-on décidé de les appeler ainsi ? Ces notes de musique si familières… Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si ? Pourquoi n’a-t-on pas plutôt appeler ces notes Lo, Vé, Pi, Ma, Dol, Sa et Ni ?

1/ Le nom des notes vient du Moyen Âge

Tous les musiciens doivent aujourd’hui le nom des notes au moine Guido d’Arezzo. Ce moine bénédictin vivait au XIe siècle et est à l’origine du système de notation des notes avec portée.

Pourquoi a-t-il inventé les notes de musique ?

Avant le Moyen-Âge, les chants étaient majoritairement improvisés et ne respectaient absolument pas de système de notation précis. Les notes de musique telles que nous les connaissons n’existaient pas à cette époque.

Néanmoins, la musique est présente et les moines se rendent bien compte que leur voix varie en fonction des notes, même s’ils ne les connaissent pas encore.

Comment a-t-il inventé les notes de musique ?

L’hymne à Saint-Jean Baptiste

Pour pouvoir retenir plus facilement les variations de hauteurs et appréhender les différents sons, Guido d’Arezzo s’est inspiré du chant grégorien connu par tous ses pairs : “L’hymne à Saint-Jean Baptiste”. Celui-ci montait crescendo, et c’est ainsi que nos notes sont nées.

Voici l’hymne en question :

Utqueant laxis, Resonare fibris, Mira gestorum, Famuli tuorum, Solve polluti, Labii reatum, Sancte Joannes”

La symbolique des mots, la naissance des notes

Chaque vers montait d’un ton. Pour symboliser cette variation de ton, Guido a choisi de reprendre simplement le début de chaque mot et d’en faire une note.

Utqueant laxis, Resonare fibris, Mira gestorum, Famuli tuorum, Solve polluti, Labii reatum, Sancte Joannes”

Le Ré vient de Resonare fibris, le Mi de Mira gestorum, le Fa de Famuli tuorum, le Sol de Solve polluti et le La de Labii reatum.

2/ Le Do et le Si : deux cas particuliers

QUAND LE UT SE TRANSFORME EN DO

Le Utqueant laxis correspond à la clé d’ut, cette clé que l’on utilise en musique pour d’autres instruments que le piano comme le violon. La note Ut deviendra par la suite notre Do en 1673 grâce à Bononcini.

Giovani Bononcini était un compositeur italien très prolifique. Il a écrit une soixantaine d’œuvres musicales dont des concertos, des symphonies et des sonates.

 

LE SI APPARAIT AVEC ANSELME DE FLANDRES

De même, le Si de “Sancte” n’est pas intuitif. En réalité, cette note de musique fait son apparition à la fin du XVIe siècle grâce au moine Anselme de Flandres.


CSP
CSP

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.