Le rythme en musique n’est pas une chose aisée pour un non initié. Le rythme concerne pourtant tous les musiciens quel que soit l’instrument dont ils jouent. Il concerne également les personnes qui écoutent de la musique et frappent, par exemple, dans leurs mains ou tapent du pied, en rythme.

Le rythme en musique : de quoi parle-t-on ?

Définitions

Larousse

Du latin rhythmus et du grec rhuthmos qui signifient « cadence », le rythme est selon le Larousse l' »élément temporel de la musique, dû à la succession et à la relation entre les valeurs de durée ».

L’Encyclopédie de la musique

Selon l’Encyclopédie de la musique, le rythme est le « paramètre de la musique concernant l’organisation de la durée du son ».

Plus simplement…

Plus simplement, le rythme est la manière dont on va organiser la durée de chaque note. En effet, toutes les notes ne se valent pas en matière de durée. Certaines vont durer très longtemps, d’autres seront exécutées avec plus de rapidité. C’est la raison pour laquelle nous avons inventé les figures de notes.

Rythme et figures de notes

Sur une partition de musique, on peut lire le rythme grâce aux figures de notes indiquées. Qu’est-ce qu’une figure de note ? Une figure de note, c’est tout simplement le graphisme particulier de chaque note. Ce graphisme est lié à une valeur rythmique particulière.

Les figures de notes

Blanches, noires, rondes, ces termes ne vous sont peut-être pas étrangers ? Chaque note dans une partition a une forme et une couleur particulière. Certaines sont blanches, d’autres sont noires, certaines ont des crochets, d’autres pas.

C’est grâce à ces éléments visuels que nous pourrons reconnaître les figures de notes. Pour en savoir plus sur la construction graphique d’une note de musique, reportez-vous au cours sur les notes de musique.

Figures de notes et temps

Chaque figure de note possède un nombre de temps particulier, donc une durée particulière. Nous approfondirons la notion de temps et de pulsation dans les prochains paragraphes. Pour l’instant, retenez juste que chaque figure de notes possède un nombre de temps particulier.

La ronde

C’est la figure de note la plus longue. La ronde équivaut à 4 temps.

comprendre le rythme en musique

Dans une partition, chaque fois que nous rencontrerons une ronde, nous devrons jouer la note pendant 4 temps en comptant les pulsations à chaque fois. Les termes de temps et de pulsation vous sont étrangers ? Patientez encore un petit peu, nous y arrivons. Retenez simplement pour l’instant que la ronde équivaut à 4 temps.

La blanche

La blanche vaut 2 temps.

comprendre le rythme en musique

La noire

La noire vaut 1 temps.

comprendre le rythme en musique

La croche

La croche vaut 1/2 temps.

La double croche

La double croche vaut 1/4 de temps.

La triple croche

La triple croche vaut 1/8ème de temps.

La quadruple croche

La quadruple croche vaut 1/16ème de temps.

La quintuple croche

Plus rare, la quintuple croche vaut 1/32ème de temps.

Les anciennes figures de notes

La note carrée

La note carrée se caractérise par les deux traits verticaux de part et d’autre de la tête de note.

Elle vaut 8 temps. Historiquement parlant, elle est la plus longue figure de note. Elle est cependant tombée en désuétude et ne se rencontre plus dans les partitions de musique, sauf les traditionnelles partitions de musique classique.

Temps et pulsation

A présent que nous avons introduit la notion de temps et que vous connaissez la relation entre temps et figures de notes, définissons plus en détails ce qu’est un temps et une pulsation.

Définitions

La pulsation

Du latin pulsare qui signifie « pousser », la pulsation est, selon la Théorie de la musique, un « battement » régulier. Ce battement découpe régulièrement une période.

Par exemple, les battements du cœur, les tics et les tacs d’une horloge, le tic tac d’un métronome.

On entend distinctement les tics tacs qui nous servent de pulsation. Entre chaque pulsation, la durée du temps est la même.

Le temps

Du latin tempus, le temps est l’espace entre deux pulsations.

Une erreur très courante !

L’erreur commune des débutants est de confondre temps avec pulsation même si ces deux notions sont liées. En effet, le temps n’est pas la pulsation.

le rythme en musique

Les différentes barres indiquent ici la pulsation. L’espace entre chaque pulsation est le temps.

le rythme en musique

Il y a donc un temps entre chaque pulsation, soit entre chaque tic et tac du métronome par exemple.

Rythme et métronome

Définitions

comprendre le rythme métronome
Métronome mécanique

Qu’est-ce qu’un métronome ? Selon l’Encyclopédie de la musique, le métronome est un « appareil à horlogerie muni d’une tige qui scande, de façon audible et visible, des mouvements réguliers dont la vitesse peut être établie selon une échelle variable de 40 à 208 battements à la minute ».

Selon le Larousse, un métronome est un « appareil servant à marquer la pulsation rythmique d’un morceau de musique. »

Pourquoi utiliser un métronome ?

Afin de compter les temps, il nous faut un instrument réglé permettant d’éviter les erreurs de compte ou de tempo, c’est-à-dire de vitesse d’exécution. Compter dans sa tête a des limites car même si vous comptez de manière juste, comment s’assurer que les 1, 2, 3, 4 soient tous à la même vitesse ?

Différents types de métronome

De nos jours il existe plusieurs formats de métronome. Nous avons bien entendu la traditionnelle méthode mécanique, mais on peut aussi trouver des applications de métronome, des métronomes intégrés aux pianos, ou encore des métronomes gratuits en ligne.

le rythme en musique

Musique pulsée/musique non pulsée

Musique pulsée

Certaines musiques possèdent en leur sein une pulsation, c’est-à-dire un « tac, tac, tac » régulier qui marque la musique. Quand c’est le cas, on parlera de musique pulsée.

En voici un exemple : I gotta feeling, The Black Eyed Peas.

On entend très distinctement ce « tac, tac, tac » au fil de la musique.

Musique non pulsée

A contrario, les musiques qui n’ont pas en leur sein de pulsation régulière sont appelées musiques non pulsées.

Voici un exemple de musique non pulsée : La valse d’Augustine de Vladimir Cosma, tiré du film Le château de ma mère.

Cette musique instrumentale ne possède aucune pulsation marquée. On n’entend aucun « tac, tac » ou aucun « tic, tic », ou aucun « bam, bam ».

Exercice

Voici maintenant un 3ème exemple… De quel type de musique s’agit-il ? Musique pulsée ? Musique non pulsée ? Allez-vous trouver la réponse ?

Réponse :

C’est une musique… pulsée. Le tac, tac, régulier se trouve dans le fond de la musique.


Vous appréciez cet article pour comprendre le rythme en musique ?

Pour avoir accès aux cours de piano en ligne et aller plus dans votre apprentissage du solfège, cliquez ici.

Découvrir la chaîne YouTube !

COURS SUIVANT : Les silences


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.