Les silences en solfège. De quoi s’agit-il ? Quels sont les différents types de silences ? Pourquoi les utilise-t-on ?

« Quelle musique, le silence ! »

Jean ANOUILH

Contrairement aux idées reçues, le silence fait partie intégrante de la musique. Il ne peut y avoir de belle musique sans silence, sans respiration. De même qu’au cours d’une phrase on introduit de la ponctuation, au cours d’une œuvre musicale nous trouverons des silences pour reprendre notre souffle.

Les silences en solfège

Définition

Qu’est-ce qu’un silence ? Selon le Larousse, un silence est l' »interruption plus ou moins longue du son », ou « signe qui sert à indiquer cette interruption. »

Selon la Théorie de la musique d’Alphonse DANHAUSER, le silence est l’interruption du son ».

Jouer un silence

Chaque musicien lisant un silence sur la partition doit le jouer ! Lire un silence ne signifie pas « sauter à la note suivante » sans tenir compte du silence. Ce n’est pas un moment de sieste : attention !

Les figures de silence

Tout comme il existe plusieurs figures de notes, il existe plusieurs figures de silence. Voici les principales que vous retrouverez dans vos partitions : la pause, la demi-pause, le soupir, le demi-soupir, le quart de soupir…

La pause

On retiendra le symbole de la pause par son rectangle « pendu » sur la quatrième ligne de la portée.

La demi-pause

On retiendra aisément le symbole de la demi-pause comme le contraire de la pause. La demi-pause est « déposée » sur la troisième ligne de la portée.

les silences en solfège

Le soupir

Le soupir est un signe que l’on peut facilement retenir à sa forme caractéristique. On pourra penser à un éclair qui traverse la deuxième, la troisième et la quatrième ligne de la portée.

les silences en solfège

Le soupir peut aussi prendre l’apparence d’un 7 inversé.

Le demi-soupir

Ce type de soupir se mémorise par son apparence. Ce silence ressemble à un 7 sans le trait du milieu.

les silences en solfège

Le quart de soupir

A partir du quart de soupir, le silence prend la forme d’une grappe de raisin.

Le huitième de soupir

les silences en solfège

Le seizième de soupir

les silences en solfège

En musique ancienne

Tout comme il existe une ancienne figure de note comme la note carrée, il existe une ancienne figure de silence appelée le bâton de pause. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici pour voir le cours.

Figures de silence et figures de notes

Rythmiquement parlant et selon la définition du Larousse, un silence peut durer plus ou moins longtemps. Les figures de silence vues précédemment ont donc une durée plus ou moins longue.

Des associations rythmiques

La pause et la ronde

En solfège, chaque figure de silence est associée à une figure de note précise. Par exemple, le pause est associée à la ronde. Ce qui signifie qu’une pause vaut le même nombre de temps que la ronde mais jouée de manière silencieuse (on parle de silence ici !). La pause vaut donc 4 temps.

La pause
La ronde

La demi-pause et la blanche

De même, la demi-pause est associée à la blanche. Une demi-pause vaudra donc 2 temps de silence puisqu’une blanche vaut 2 temps.

les silences en solfège
La demi-pause
La blanche

Il en va de même pour toutes les figures de silence. Toutes sont associées à une figure de note précise.

Le soupir et la noire

Le soupir est associé à la noire. Il vaudra donc 1 temps.

Le soupir
La noire

Le demi-soupir et la croche

Ce type de soupir est le silence corollaire de la croche : il vaut donc un demi-temps.

les silences en solfège
Le demi-soupir
les silences en solfège
La croche

Le quart de soupir et la double croche

Ce type de soupir est associé à la double croche : il vaut un quart de temps.

les silences en solfège
Le quart de soupir
les silences en solfège
La double croche

Le huitième de soupir et la triple croche

Le huitième de soupir, quant à lui, est associé à la triple croche. Il vaut un huitième de temps.

les silences en solfège
Le huitième de soupir
les silences en solfège
La triple croche

Le seizième de soupir et la quadruple croche

Enfin le seizième de soupir est associé à la quadruple croche. Il vaut un seizième de temps.

les silences en solfège
les silences en solfège

Les équivalences de silences

Des associations entre silences

La pause

La pause vaut 2 demi-pauses, soit 4 soupirs soit 8 demi-soupirs, soit 16 quarts de soupir, soit 32 huitièmes de soupir, soit 64 seizièmes de soupir.

La demi-pause

Ce type de silence vaut 2 soupirs, soit 4 demi-soupirs, soit 8 quarts de soupir, soit 16 huitièmes de soupir, soit 32 seizièmes de soupir.

Le soupir

Ce type de silence vaut 2 demi-soupirs, soit 4 quarts de soupir, soit 8 huitièmes de soupir, soit 16 seizièmes de soupir.

Le demi-soupir

Ce type de silence vaut 2 quarts de soupir, soit 4 huitièmes de soupir, soit 8 seizièmes de soupir.

Le quart de soupir

Ce type de silence vaut 2 huitièmes de soupir, soit 4 seizièmes de soupir.

Le huitième de soupir

Ce type de silence vaut 2 seizièmes de soupir.

Des musiques silencieuses

Les silences en solfège sont aussi utilisés à très bon escient dans certains types de musique. Appréciées ou décriées, certains compositeurs de musique ont créé des musiques totalement silencieuses.

4’33, John Cage

C’est le cas notamment du compositeur John Milton Cage qui en 1952 sortit son œuvre 4’33. Cette musique est totalement silencieuse pendant 4 minutes et 33 secondes.

Le morceau a été écrit pour le piano et est structuré en trois mouvements. Le premier mouvement de silence dure trente secondes. Le deuxième mouvement dure entre 0’31 et 2’53 tandis que le dernier mouvement dure de 2’54 à 4’33.

La marche funèbre, Alphonse Allais

Bien avant John Cage, une autre personne a composé une œuvre totalement silencieuse en 1897. Il s’agit d’Alphonse Allais.

Symphonie Monoton-Silence, Yves Klein

Une autre œuvre musicale composée de silence est la Symphonie Monoton-Silence d’Yves Klein, artiste français.

Cette musique est constituée de deux parties : une d’une durée de vingt minutes où l’accord de Ré majeur est répété, puis une autre d’une durée de vingt minutes où le silence règne.


Vous avez apprécié ce cours sur les silences en solfège ? Partagez-le, commentez-le !

Pour avoir accès aux cours de piano en ligne et aller plus dans votre apprentissage du solfège, cliquez ici.

Découvrir la chaîne YouTube !

COURS SUIVANT : Les nuances


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.