FRANCE
contact@coursdesolfegeetpiano.fr

Apprendre le piano à 60 ans : possible ?

Apprendre le piano : c'est facile et ça commence maintenant !

Created with Sketch.

Apprendre le piano à 60 ans : possible ?

Apprendre le piano à 60 ans : est-ce possible ? Que vous soyez senior, ayez 50, 60, 70, 80 ou 90 ans, voire plus, est-il possible de devenir musicien ? De même, si vous avez 30 ans… Est-ce trop tard ?

Apprendre le piano à 60 ans : mon avis

Apprendre la musique est un véritable parcours du combattant. Entre les enfants et les petits-enfants à gérer, les problèmes de santé, la retraite et les activités secondaires… Difficile de trouver le temps de s’y mettre. En plus de cela, une croyance limitante circule encore : vous seriez inapte à jouer du piano passé un certain âge !

Des obstacles mentaux

Est-il possible d’apprendre le piano à 60 ans, 70 ans, 80 ans, voire plus ? La réponse à cette question est très simple : OUI ! En effet, ce n’est pas parce que l’on prend de l’âge qu’il n’est plus possible de commencer le piano.

Le problème de la comparaison

Le principal blocage des adultes qui veulent se mettre au piano est avant tout mental. La plupart des adultes qui n’ont jamais touché à un piano de leur vie rêvent de commencer cet art… Ils en rêvent depuis des années mais craignent de ne pas être à la hauteur. En vérité, ils perdent la foi en eux-mêmes dès qu’ils voient un pianiste plus expérimenté qu’eux jouer un morceau.

Peut-être en faîtes-vous partie ? Vous vous trouvez consciemment ou inconsciemment tout un tas de prétextes pour ne pas commencer. Parmi ces excuses, nous avons le fameux syndrome du « je veux apprendre… mais je n’y arriverais jamais ». Ou bien le poison de la comparaison. Vous savez ? Ces phrases où vous vous dîtes : « oui mais il (ou elle) joue depuis plus longtemps que moi, donc ce n’est même pas la peine que j’essaie ».

Pour couronner le tout, vous vous dîtes que vous en avez plus derrière que devant, donc à quoi bon ? Autant laisser aux musiciens virtuoses le soin de l’apprentissage du piano.

Apprendre le piano à 60 ans : croyances limitantes

Pourtant, ce raisonnement ne tient pas la route. Voici une anecdote pour illustrer cela : un de mes élèves a repris le piano à 50 ans. Il croyait qu’il était difficile de maîtriser les bases de la musique. Il voulait jouer du blues et du jazz… mais restait coincé sur la théorie musicale.

En creusant un peu avec lui, je me suis rendue compte d’une chose : il se trouvait trop vieux. Mais ce qui le gênait, c’est que 10 ans plus tôt, il se trouvait déjà trop vieux ! Et ainsi, il retardait tout seul le moment de s’y mettre.

Moi-même, quand j’avais 12 ans, je pensais déjà être trop vieille pour me lancer… Pourquoi ? Parce que si tu n’apprends pas la musique à 5 ans… c’est mort ! Vous vous rendez compte ? Je rentrais à peine dans l’adolescence que j’avais déjà des croyances limitantes. C’est de l’auto-sabotage inconscient. Car quand on n’est pas bon dans quelque chose : à quoi bon essayer ?

Sauf qu’en pensant de cette manière à tout âge, vous restez paralysés. D’ailleurs, si on fait un parallèle avec votre vie de tous les jours… Vous n’auriez jamais eu votre premier job. Vous ne vous seriez jamais marié et vous n’auriez jamais eu d’enfants. En effet, à quoi bon tenter quelque chose puisque vous n’êtes pas sûrs que ça marche ?

Passer du pourquoi… au pourquoi pas ?

Eh bien au piano c’est EXACTEMENT la même chose. Et je pèse mes mots. Cessez donc de vous plaindre et d’essayer de contrôler des évènements hors de votre contrôle. Nous vieillissons tous. Oui, c’est un fait. Mais justement ! Puisque vous vieillissez… pourquoi ne PAS le faire ? Au pire que se passe-t-il ? Vous échouez, vous vous plantez ? Vous ne devenez pas concertiste ? Et alors ?

Vous n’avez qu’une vie. (Non je ne crois pas aux chakras et aux 7 vies. Et même si j’y croyais, je préfèrerais vivre comme si je n’en avais qu’une.) Pourquoi ne pas prendre de cours de piano pour débutant ? Si vous mourrez d’envie de lire de la théorie musicale, allez-y ! Comprendre les rythmes, les intervalles, la clef de sol, la clef de fa et l’improvisation… c’est possible.

Vous êtes libres. Prenez une première leçon de piano, jouez et testez. La formation musicale est accessible à tous. Trouvez une méthode de piano et amusez-vous sur votre piano numérique, votre piano droit ou piano à queue. Apprendre le piano à 60 ans (+/-) doit être fun 🙂

Votre âge est une peur irréaliste

L’âge est également une peur irréaliste, pour ne pas dire irrationnelle. Mais souvent, elle est liée à d’autres facteurs plus complexes, comme l’impatience.

Le fléau de l’impatience

Depuis que je donne des cours de piano et solfège, j’ai eu tous les cas de figure. Parmi les plus courants : ceux qui abandonnent au bout de 3 semaines… Et encore. Si vous faîtes partie des courageux qui essaient tant bien que mal de commencer… Mais perdent la motivation après le 3ème essai, il y a un problème.

D’ailleurs, si c’est votre cas, j’aimerais vous féliciter. Car au moins, vous vous êtes lancés 😀 ! Je ne vous blâme pas d’avoir lâché, okay ? 🙂 En effet, commencer une nouvelle discipline demande beaucoup d’efforts au démarrage. Exactement comme le décollage d’un avion : toute l’énergie cinétique se concentre au départ. Autre exemple : souvenez-vous de la première fois où vous avez appris à conduire ? Les efforts étaient intenses. Ensuite, tout est devenu plus fluide.

C’est normal, il faut laisser à votre cerveau le temps de s’habituer. Au démarrage il y a beaucoup de nouveaux paramètres à gérer. La position des deux mains, la rythmique, les mélodies, la tonalité, les notes à déchiffrer, les altérations. Les débutants rechignent devant la lecture de notes, qu’elle soit en clé de sol ou en clé de fa. Le déchiffrage leur fait perdre patience… Or la patience musicale : c’est important.

Des clichés sur l’âge d’apprentissage

Faut-il commencer jeune pour réussir ? Parmi les nombreux clichés qui circulent sur l’apprentissage de la musique, voici le plus répandu : « il faut commencer jeune pour apprendre à jouer du piano ». Peu importe votre objectif (amateur / professionnel), ce cliché a la peau dure. Pourtant c’est faux ! Combien de fois ai-je entendu que si vous ne passiez pas par le conservatoire, à tel âge, vous ne pourrez jamais étudier le piano ? Il est très frustrant d’entendre cela. Et pour plusieurs motifs :

Déjà, il n’y a pas que le conservatoire. Vous pouvez suivre des cours dans une école de musique ou avec un prof en solo. Ensuite, qui vous dit que cela aurait été plus simple à 7 ou 8 ans ? Il y a des choses qu’on ne peut pas faire en cours d’éveil musical. Pourquoi ? Justement parce qu’ils sont trop petits !

En commençant tardivement, vous avez une expérience de vie que vous pouvez mettre à votre service. Les jeunes ne savent pas forcément comment apprendre le solfège. Ils suivent les cours, certes. Mais ils n’ont pas toujours la motivation pour les assimiler. Certains jouent parce que leurs parents leur ont dit de jouer. Ils n’ont pas de pourquoi fort.

La pression dans le monde du piano ?

Lors de mon interview avec Christophe Astié, professeur de piano et auteur de plusieurs méthodes pour pianistes, il dit :

« On met une pression dans la musique qu’on ne met jamais dans tous les loisirs. »

Je trouve cela assez vrai. Et cette problématique existe aussi dans le monde de la guitare, du violon, de la flûte… Pourquoi ? Car on se compare avec les mauvaises données. On croit qu’il y a Mozart, Bach, Chopin… et les autres.

Pourtant, on oublie les heures qu’ils ont passées à prendre des cours de piano. Étudier la musique et se dédier au travail de compositeur prend du temps. La face cachée de l’iceberg. Savoir déchiffrer ou écrire une partition ne se fait pas en 24h. Ce n’est pas « sexy« , mais c’est la réalité.

Pour aller plus loin, j’ai écrit un article à ce sujet. Apprendre le piano en 24h ? Hérésie ou non ?

Des avantages à commencer plus tard ?

De ce fait… Y a-t-il des avantages à débuter le piano plus tard ? La réponse est oui 🙂

Un apprentissage différent

Une pratique du piano tardive a des avantages. Vous assimilez les connaissances avec un regard mature et plus de recul. Cela ne signifie pas que le solfège et la technique pianistique sont plus faciles à acquérir… Néanmoins, vous avez des capacités d’apprentissage différentes d’un enfant. Et surtout… vous n’avez pas la même motivation !

Vous développez des compétences musicales avec enthousiasme. Ce qui joue sur votre rapidité d’apprentissage. Les cours de solfège ne se résument pas aux notes de musique et aux doigtés. Idem pour les leçons de piano pour adultes. De même pour le fait de démystifier des termes comme le « dièse ».

Une paume de main formée

L’autre avantage dont on ne vous parle jamais est la paume de votre main. En effet, une fois passé l’âge adulte, votre paume de main est formée. A contrario, la paume de main des enfants n’a pas fini de grandir.

apprendre le piano à 60 ans

C’est une problématique qui les empêchent de jouer de nombreux morceaux sur le clavier en main-gauche et main droite… Que vous n’aurez pas ! Comme un chanteur doit s’adapter à la mue de sa voix, les enfants doivent composer avec leur corps en croissance. Un enfant doit aussi attendre avant de jouer avec la pédale. Et pour cause ! Il est trop petit pour l’atteindre. Encore une problématique dont vous serez exemptés.

Les liens entre les disciplines

Même si j’ai eu de nombreux élèves dégoûtés de l’apprentissage du solfège, apprendre à lire les notes reste un must. En 2022, 2023… la pédagogie rigide tend à se transformer. Le choix du style est plus varié. Vous pouvez choisir de prendre des cours de piano jazz et piano classique (musique classique). Vous pouvez aussi choisir les musiques actuelles, s’accompagner au piano ou même des cours de chant.

Jouer d’un instrument de musique est amusant. Vous pouvez redécouvrir des compositeurs comme Satie ou Beethoven avec des cours de musique modernes. Commencer le piano peut être lié avec le fait d’improviser. L’oreille musicale peut être mise au centre d’un cours de piano débutant. Lire le solfège ne rime pas avec dictées rébarbatives sans objectif précis.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le et commentez-le !

Pour aller plus loin et rejoindre le programme Piano+ « Je débute le piano en 7 semaines » en partant de 0, c’est par ici 🙂 !

Découvrir la chaîne Youtube en cliquant ici !

Rejoindre Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.