FRANCE
contact@coursdesolfegeetpiano.fr

Je n’arrive pas à jouer avec le métronome

Apprendre le piano : c'est facile et ça commence maintenant !

Je n’arrive pas à jouer avec le métronome

Je n'arrive pas à jouer avec le métronome

Je n’arrive pas à jouer avec le métronome… Que faire pour ne plus être à côté du temps et être frustré par le rythme ?

Je n’arrive pas à jouer avec le métronome

Mais au fait… c’est quoi un métronome ?

Pour rappel, un métronome est un appareil inventé par Dietrich Winkel et brevetée par Johann Mälzel en 1816. Il permet de marquer la pulsation d’un morceau de musique et donc de travailler le rythme.

Le métronome est l’outil indispensable du pianiste qui veut travailler son tempo et ne pas jouer trop vite ou trop lentement. Bien qu’il ne soit pas évident de perfectionner son jeu avec un nouvel élément externe, vous avez tout intérêt à vous y mettre pour vous améliorer. Il fait partie intégrante de l’apprentissage du solfège quel que soit votre instrument : piano, guitare, violon, flûte, trompette…

Le métronome : pourquoi est-ce si difficile de jouer avec ?

« Je n’arrive pas à jouer avec le métronome ! C’est infernal ! » Entre la théorie musicale, les cours de solfège, la lecture de notes en clef de sol et en clef de fa… Le métronome a de quoi rendre fou en plus de tout le reste.

Le métronome marque la pulsation avec son mythique « tic-tac » ou « clic-clic » qui perturbe l’oreille du musicien. Lorsqu’on joue un morceau, notre concentration est portée sur les notes à jouer, la partition et la position des mains sur le clavier.

Travailler le rythme en plus de tous ces éléments a tendance à surcharger l’esprit du pianiste… et donc l’embrouiller quand il n’est pas encore habitué !

Par ailleurs, le « tic-tac » du métronome n’est toujours très agréable à entendre. Vous aurez donc la sensation qu’il gâche le morceau que vous êtes en train d’apprendre.

Que faire pour jouer avec le métronome ?

Vous êtes à côté des temps et vous ne savez plus quoi faire avec votre métronome ? Lisez bien les conseils ci-dessous et appliquez-les !

comment jouer avec le métronome

Diviser le tempo par 2

La première erreur du pianiste débutant est de vouloir jouer directement le tempo indiqué sur la partition.

Par exemple, dans la partition Viva la Vida de Coldplay, le tempo indiqué est 138 à la noire. Un débutant aura tendance à régler le métronome sur 138 (pour un piano numérique) et commencer à jouer chaque noire sur la pulsation du métronome, donc sur chaque « tic ».

Faire cela revient à jeter à la mer une personne qui ne sait pas encore nager… Vous en conviendrez avec moi, ce n’est pas la meilleure solution pour lui apprendre efficacement la brasse. De même qu’un bon professeur de natation ne vous lâche pas au beau milieu de l’océan dès le premier cours, un bon prof de piano ne doit pas vous imposer un tempo trop rapide dès le début.

Dans cet exemple, un tempo de 138 à la noire est beaucoup trop rapide. Divisez-le par 2 ou 2,5 jusqu’à obtenir un tempo agréable et accessible pour travailler. En divisant 138 par 2, on obtient un tempo de 69. Il est déjà plus lent et accessible. Toutefois, on reste sur un tempo proche de 70 qui peut être encore trop rapide. N’hésitez pas à diviser 138 par 2,5. On obtiendrait 55,2, donc un tempo d’environ 55.

Ce tempo est beaucoup plus lent et facilement accessible pour de grands débutants. Il vous sera plus facile de détacher les notes de musique et d’avoir le temps de les déchiffrer.

Le premier conseil que je peux vous donner est donc le suivant : divisez systématiquement par 2 ou 2,5 le tempo initial de vos partitions.

Augmenter ou diminuer de 5 par 5

Une fois que vous avez diminué le tempo, commencez à travailler avec ce nouveau tempo. Une fois que vous êtes à l’aise, augmentez le tempo de 5 par 5.

Si l’on reprend la partition de Coldplay, une fois le tempo 55 maîtrisé, vous pouvez augmenter de 5 et vous entraîner à présent avec un tempo à 60. Une fois le tempo de 60 acquis, vous augmentez de 5 pour essayer à 65, etc. L’objectif est que petit à petit vous arriviez en douceur au tempo initial de 138.

Mes conseils pour jouer avec le métronome

Je vous donne enfin quelques conseils supplémentaires que je vous invite à méditer… mais surtout appliquer pour ne plus dire « je n’arrive pas à jouer avec le métronome » 😉

Accepter d’être à côté de la pulsation

Même s’il n’est pas agréable de ne pas réussir du premier coup, échouer fait partie du chemin. On ne le dira pas assez, mais il est essentiel de rater pour progresser.

Je n'arrive pas à jouer avec le métronome au piano

Acceptez donc d’être à côté de la pulsation, même si cela se produit des tas de fois au début. Avec de l’entraînement régulier (5 minutes par jour suffisent), les progrès arriveront.

Faire confiance à la méthode des petits pas

Je vous invite enfin à mettre beaucoup de valeur sur cette « méthode » des petits pas. Augmenter progressivement le tempo (ou le diminuer s’il vous est plus difficile de ralentir que d’accélérer) est plus efficace que de trop s’en demander d’un coup. N’hésitez pas à en parler à votre professeur de piano 🙂 Vous pouvez trouver ensemble une nouvelle manière de vous initier aux différents rythmes.

Si jamais augmenter de 5 par 5 est encore trop difficile pour vous, vous pouvez aussi augmenter de 2 par 2, de 3 par 3, etc. La méthode n’est pas gravé dans le marbre. Le tout est que vous trouviez votre seuil de progression sans vous mettre « en danger ». L’objectif est de se faire plaisir, pas d’abandonner car on s’en demande trop dès le début ! 😉

OKTAV : la fonction métronome

Une fonctionnalité à tester

Depuis peu, j’ai accepté de travailler avec le site et application OKTAV qui propose une incroyable bibliothèque de plus de 20 000 partitions.

Une fois la partition choisie, vous avez la possibilité d’activer le métronome. Je vous montre dans ce tutoriel comment faire.

Le métronome sur OKTAV : tutoriel

Vous pouvez suivre le tutoriel en même temps que moi.



Cours de piano en ligne et OKTAV

Des partitions 100% OKTAV

Séduite par le concept musical d’OKTAV, j’ai décidé, après avoir échangé avec les responsables, d’utiliser leurs partitions dans mes cours de piano débutant. Débuter le piano avec nos cours de musique vous assurent de ce fait des supports de qualité.

Afin d’optimiser la pédagogie, les cours pour apprendre le solfège sont conçus étape par étape. En se basant sur des partitions musicales simples, vous êtes assurés de lire les notes et de progresser. Notre méthode de piano a pour objectif de vous permettre d’apprendre la musique et donc d’apprendre à lire vos partitions préférées tout en vous amusant !

Des partitions adaptées à votre niveau

Nous avons donc choisi des morceaux proposés par OKTAV à la fois simples et pertinents pour l’apprentissage du piano. Le déchiffrage en clé de sol et en clé de fa est optimisé ainsi que le jeu à deux mains. Nos leçons de piano sont adaptés pour des pianistes « autodidactes » ou en reprise après un très long arrêt. Par exemple des pianistes ayant suivi le conservatoire ou une école de musique il y a plus de dix ans.

Selon les partitions, les doigtés sont indiqués pour permettre à l’élève de se repérer sur le clavier.

Les partitions d’OKTAV permettent ainsi d’abord progressivement les notions-clés du solfège comme les gammes, la rythmique, la tonalité et pour ceux qui souhaitent aller plus loin l’improvisation. Parmi les morceaux travaillés en cours individuel : le célèbre Prélude de Bach, quelques concertos travaillés uniquement en main droite ou encore la Lettre à Elise.

Pour en savoir plus sur l’histoire d’OKTAV, cliquez ici.

=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.