FRANCE
contact@coursdesolfegeetpiano.fr

Ton et demi-ton en musique

Apprendre le piano : c'est facile et ça commence maintenant !

Ton et demi-ton en musique

solfège

Le ton et demi-ton en musique sont deux éléments essentiels à maîtriser pour comprendre la musique. Ces deux notions vous permettront de mieux comprendre ce qu’est un dièse, un bémol ainsi qu’une gamme chromatique.

Le demi-ton et le ton

Etymologie

Le terme de ton vient du latin tonus et du grec tonos qui signifie « tension ».

Définition

Le demi-ton

Le demi-ton est le plus petit intervalle existant en musique occidentale. Pour rappel : un intervalle est la distance qui sépare deux notes de musique.

Selon l’Encyclopédie de la musique, le demi-ton est l' »intervalle le plus petit du système tempéré, équivalent à la moitié d’un ton entier ».

Le ton

Selon la Théorie de la musique d’Alphonse DANHAUSER, le ton est « la distance la plus grande » tandis que le demi-ton est « la distance la plus petite ». On rappellera également qu’un ton équivaut à deux demi-tons.

Concrètement sur un piano

Sur un piano, le demi-ton est la plus petite distance que l’on trouvera entre deux notes.

Entre Do et Do#, il y a un demi-ton. Entre Do# et Ré, nous avons un demi-ton. Même chose entre Ré et Ré#, etc.

Il en va de même pour entre Mi et Fa ou entre Si et Do. Les pianistes débutants commettent souvent l’erreur de croire qu’entre ces notes nous avons un ton car il n’y a pas de touche noire. Donc attention !

Les demi-tons en solfège

2 types de demi-tons

Il existe deux types de demi-tons en musique : le demi-ton diatonique et le demi-ton chromatique.

Le demi-ton diatonique

Selon la Théorie de la musique d’Alphonse DANHAUSER, « on donne le nom de demi-ton diatonique à celui qui se place entre deux notes de noms différents ».

L’astuce pour retenir cette définition : rappelez-vous que « diatonique » commence par « di » comme « différent ».

Par exemple, entre Mi et Fa, nous avons un demi-ton mais les deux noms de notes sont différents.

ton et demi-ton en musique
Demi-ton diatonique

Le demi-ton chromatique

Selon la Théorie de la musique d’Alphonse DANHAUSER, « le demi-ton chromatique est celui qui se place entre deux notes de même nom, mais qui n’ont pas le même son ».

Par exemple, entre Ré et Ré#, nous avons un demi-ton et pourtant le nom de la note est exactement le même.

ton et demi-ton en musique
Demi-ton chromatique

L’enharmonie

Définition

L’enharmonie est, selon la Théorie de la musique d’Alphonse DANHAUSER, « la synonymie qui existe entre deux notes de noms différents, mais affectées toutes deux au même son ».

Plus simplement, l’enharmonie correspond à deux notes portant des noms différents mais dont la hauteur de son est identique.

Exemples

Par exemple, Mi# et Fa sont deux notes dites enharmoniques ou deux notes synonymes. Pourquoi ? Parce que leur nom est différent (Mi# n’est pas la même chose que Fa) mais leur hauteur de note est identique.

ton et demi-ton en musique
Mi# et Fa : deux notes enharmoniques

Sur un clavier, Mi# et Fa correspondent exactement à la même touche.

Ou encore, Do# et Réb. Ces deux notes portent des noms différents, mais sur un clavier, la touche à jouer est identique.

ton et demi-ton en musique
Do# et Réb : deux notes enharmoniques

RAPPEL : entre chaque touche du piano nous avons un demi-ton.

Les altérations

Une altération est un symbole qui modifie la hauteur initiale de la note, par exemple en la rendant plus grave ou plus aiguë. Il existe en solfège deux types d’altérations très courantes : le dièse et le bémol.

Le dièse

Un dièse est l’altération qui indique au musicien que la note sera élevée d’un demi-ton.

Le dièse

Par exemple, le Do est à l’état naturel (sans altérations ni quoi que ce soit) et le deuxième Do est un Do dièse car on y a ajouté un dièse.

La sonorité n’est pas la même entre ces deux notes.

Le bémol

Quant au bémol, il indique au musicien que l’on va abaisser la note d’un demi-ton.

Le bémol

Par exemple ici, le Ré est à l’état naturel, c’est donc un simple Ré, tandis que le Réb est un Ré abaissé d’un demi-ton. Les sonorités sont donc là aussi différentes.

Place des dièses et des bémols

Le dièse et le bémol seront toujours dessinés et représentés sur le côté gauche des notes de musique.

Les autres altérations : le double-dièse et le double-bémol

Il existe d’autres altérations comme le double-dièse et le double-bémol. Le double-dièse a, comme son nom l’indique, pour fonction d’augmenter la note de deux dièses, soit un ton.

ton et demi-ton
Double dièse

A contrario, le double-bémol a pour fonction de diminuer la note d’un ton.

ton et demi-ton
Double bémol

Pour en savoir plus sur les altérations, cliquez ici pour lire le cours.

Par ailleurs, il existe une gamme essentiellement composée de demi-tons : c’est la gamme chromatique.

La gamme chromatique

Il existe de nombreuses gammes. Pour en savoir plus au sujet des gammes, cliquez ici pour découvrir le cours.

Parmi ces gammes se trouve la gamme dite chromatique.

Une gamme en demi-tons

La gamme chromatique est une gamme particulière en ce qu’elle est constituée exclusivement de demi-tons. Selon l’Encyclopédie de la musique, « la gamme chromatique est définie par la succession de 12 demi-tons voisins ».

ton et demi-ton
Gamme chromatique

Pour jouer cette gamme au piano, il suffit de jouer dans l’ordre toutes les touches blanches et toutes les touches noires.

Cette gamme chromatique peut être ascendante, comme dans l’image présentée ci-haut. Mais elle peut aussi être descendante.

ton et demi-ton
Gamme chromatique descendante

Et hormis les tons et les demi-tons ?

Existe-t-il malgré tout des distances plus grandes ou plus petites que celles présentées dans ce cours ?

Il existe en effet des distances plus petites que le demi-ton : par exemple le quart de ton. Très utilisé dans les cultures asiatiques, notre système occidental fonctionne sur le principe du tempérament égal où la plus petite distance est le demi-ton.

Le quart de ton correspond à la moitié d’un demi-ton ; de ce fait, on peut utiliser des demi-dièses et des demi-bémols. Il fut utilisé dans l’Antiquité chez les Grecs.


Vous avez aimé ce cours sur le ton et demi-ton en musique ? Partagez, likez et commentez !

Pour aller plus loin et prendre vos premiers cours de solfège et de piano, cliquez ici.

Découvrir la chaîne YouTube et s’abonner en cliquant ici.

COURS SUIVANT : Les altérations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.